Locataires bruyants : le syndic peut-il se retourner contre vous ?

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2019

Sommaire

Locataires bruyants : le syndic peut-il se retourner contre vous ?

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous êtes propriétaire d'un logement en copropriété et vous louez votre bien à des locataires. Dans certains cas, votre responsabilité peut être engagée si vos locataires ne respectent pas le règlement de copropriété.

Rappelons au préalable que l’article 3 de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 impose au propriétaire bailleur de « communiquer au locataire les extraits du règlement de copropriété concernant la destination de l'immeuble, la jouissance et l'usage des parties privatives et communes, et précisant la quote-part afférente au lot loué dans chacune des catégories de charges ». Cette communication peut se faire par voie dématérialisée, sauf opposition explicite de l'une des parties au contrat (depuis la loi Élan n° 2018-1021 du 23 novembre 2018).

Comment agir avant que le syndicat ne se retourne contre vous ? Que se passe-t-il si aucune mesure n'est prise ? Nos réponses vous expliquent comment agir !

1. Quelles mesures prendre pour stopper les nuisances ?

Vous devez prendre des mesures à temps pour ne pas être tenu responsable et subir les conséquences des troubles causés par vos locataires aux autres copropriétaires.

Si vous avez eu écho par les autres copropriétaires que votre locataire ne respectait pas le règlement de copropriété vous devez :

  • envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception à votre locataire qui :
    • détaillera les faits qui lui sont reprochés ;
    • expliquera pourquoi il s'agit d'une violation du règlement de copropriété, n'hésitez pas à joindre le texte officiel ;
  • envoyer une copie de ce courrier recommandé à votre syndicat de copropriété pour lui prouver que vous agissez.

Si votre locataire persiste à ne pas respecter le règlement de copropriété, vous pourrez, dans un second temps :

  • délivrer un congé au locataire responsable pour motif légitime et sérieux : ce congé est à expédier au moins 6 mois avant l'expiration de son contrat de bail, en lettre recommandée avec accusé de réception ;
  • saisir le Tribunal de Grande Instance pour obtenir la résiliation du bail : cette solution doit être privilégiée si le congé ne peut pas être appliqué, par exemple parce que l'expiration du bail est trop lointaine.

2. Que se passe-t-il si aucune mesure n'est prise ?

À défaut d'engager les mesures nécessaires à l'encontre de votre locataire bruyant, le conseil syndical pourra agir au nom du syndicat de copropriété :

  • Dans ce cas, votre responsabilité sera clairement engagée, vous vous exposerez alors à des sanctions comme le versement de dommages et intérêts aux copropriétaires importunés.
  • Il peut agir à votre place et saisir la justice pour obtenir la résiliation du bail de votre locataire.
  • Il a également la possibilité de ne pas engager votre responsabilité en attaquant directement votre locataire, sans pour autant que vous ayez à en subir les conséquences.

Quel que soit le moyen d'action mis en place par le syndic, il devra au préalable obtenir l'accord de l'assemblée générale par un vote à la majorité.

Pour mieux vivre en copropriété :

Voisinage

Voisinage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles : principe et règles de mitoyenneté
  • Des conseils sur les recours et litiges de voisinage
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Problèmes

Sommaire

Problèmes de voisinage liés aux nuisances

Panneau publiciraire lumineux : est-ce un trouble du voisinage ? Tapage diurne : quels sont vos droits 6 textes de loi sur les bruits de voisinage Voisinage : nuisances sonores Nuisances olfactives industrielles dans votre voisinage : que faire ? Réclamation auprès de la mairie pour nuisancs sonores Nuisances éoliennes Réclamation auprès du maire pour tapage nocturne Nuisance sonore : sur quoi se fonde le trouble anormal du voisinage Horaires pour tondre Nuisances sonores des aéroports et plan d'exposition au bruit Voisinage : nuisances olfactives Solutions à la perte d’ensoleillement due à une construction voisine Locataires bruyants : le syndic peut-il se retourner contre vous ? Un arbre voisin prive votre logement de lumière : que faire ? MIse en demeure du propriétaire de faire cesser les troubles de voisinage Réclamation auprès d'un voisin pour mauvaises odeurs Après conciliation les troubles du voisinage persistent : que faire Des attroupements troublent le hall de votre immeuble : que faire ? Voisinage : quels sont les cas de ruissellement litigieux Pompes à chaleur et clim dans la visée des troubles de voisinage None Que faire contre des voisins bruyants Plainte pour tapage nocturne Nuisances olfactives Assignation en justice pour nuisances sonores Passer le motoculteur Voisin bruyant Demande à un voisin de cesser ses nuisances sonores Lettre au voisin pour tapage nocturne Réclamation auprès d'un voisin pour nuisances visuelles Réclamation auprès du syndic pour tapage nocturne