Modèle de lettre :Mise en demeure de faire cesser les aboiements d’un chien

Ooreka Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en septembre 2018

Téléchargez gratuitement ce courrier type à compléter :

Format Word .doc
Exemple à compléter
Notice d'utilisation
MAJ en
septembre 2018

GRATUIT

Sommaire

  • À quoi sert ce modèle de courrier ?
  • Notice : Mise en demeure de faire cesser les aboiements d’un chien
  • Exemple de lettre
  • Téléchargez gratuitement ce courrier type au format Word .doc

À quoi sert ce modèle de courrier ?

L'article R 1334-31 du Code de la santé publique dispose : « Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l'homme, dans un lieu public ou privé, qu'une personne en soit elle-même à l'origine ou que ce soit par l'intermédiaire d'une personne, d'une chose dont elle a la garde ou d'un animal placé sous sa responsabilité. »

Si un chien cause ainsi des nuisances sonores par des aboiements intempestifs, son propriétaire est responsable de faire cesser ce trouble. À défaut, il peut être condamné à une amende (article R 1337-7 du Code de la santé publique). Sa responsabilité civile est également engagée (article 1385 du Code civil).

Notice : Mise en demeure de faire cesser les aboiements d’un chien

Avant d'envoyer une mise en demeure, il convient d'en parler de vive voix avec votre voisin pour lui signaler les désagréments causés par les aboiements de son chien. Si cette démarche ne suffit pas, l'étape suivante est de lui adresser un courrier simple pour lui indiquer par écrit le problème.

Au cas où ces démarches amiables resteraient infructueuses, la mise en demeure met le propriétaire du chien devant ses obligations légales. C'est une démarche amiable et non contentieuse. Elle permet encore au propriétaire du chien de réagir et faire cesser le trouble.

La mise en demeure doit être envoyée par lettre recommandée avec accusé de réception.

Si la mise en demeure reste sans effet, l'étape suivante est de réunir des preuves du trouble subi et de ses conséquences pour vous (témoignages de voisins, constat d'huissier, certificats médicaux si le bruit a des conséquences sur votre santé, etc.). Vous pourrez ensuite vous adresser soit au maire de la commune (article L 2212-2 du Code général des collectivités territoriales) ou aux forces de l'ordre pour constater l'infraction, soit au tribunal de police (en cas de tapage nocturne), soit au tribunal d'instance (pour demander des dommages et intérêts).

Modèle de lettre

[Nom & prénom]

[Adresse]

[Madame/Monsieur] [Nom & prénom]

[Adresse]

Le [date]

Objet : mise en demeure de faire cesser des aboiements intempestifs

[Madame, Monsieur],

Depuis le [date], votre chien ne cesse d'aboyer [de jour comme de nuit/toute la journée/toute la nuit].

Ces aboiements intempestifs ont pour conséquence de perturber [mon sommeil / le sommeil de ma famille / mes enfants qui en ont peur / mes activités professionnelles / ma clientèle / etc.]. Il s'ensuit du stress et de la fatigue qui affectent [ma/notre] santé [, et une perte conséquente de revenu].

Je vous en ai parlé de vive voix le [date] puis vous ai écrit le [date]. Malgré cela, les aboiements de votre chien n'ont pas cessé.

Par la présente, je vous mets donc en demeure de faire cesser ce trouble dans les plus brefs délais.

À défaut, je serai dans l'obligation de vous assigner en justice. Ainsi, vous risquez d'être condamné au paiement d'une amende de 450 euros, conformément à l'article R 1337-7 du Code de la santé publique, ainsi qu'à des dommages-intérêts en réparation du préjudice que vous me faites subir (article 1385 du Code civil).

Dans l'attente d'une réponse que j'espère favorable, veuillez agréer, [Madame, Monsieur], mes sincères salutations.

[Signature]

Mise en demeure de faire cesser les aboiements d'un chien en PDF

Pour transformer votre modèle de lettre « Mise en demeure de faire cesser les aboiements d'un chien » en PDF, utilisez le logiciel de traitement de texte gratuit LibreOffice ou OpenOffice, qui permet de faire directement la conversion de word à PDF. Si vous utilisez une version récente de Word, vous pouvez aussi créer un PDF avec la fonction « enregistrer sous ».

Voisinage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles : principe et règles de mitoyenneté
  • Des conseils sur les recours et litiges de voisinage
Télécharger mon guide
Voisinage

Aussi dans la rubrique :

Problèmes

Sommaire

Problèmes de voisinage liés aux nuisances

Nuisances olfactives industrielles dans votre voisinage : que faire ? Réclamation auprès du maire pour tapage nocturne Nuisance sonore : sur quoi se fonde le trouble anormal du voisinage Voisinage : quels sont les cas de ruissellement litigieux Après conciliation les troubles du voisinage persistent : que faire Réclamation auprès d'un voisin pour mauvaises odeurs MIse en demeure du propriétaire de faire cesser les troubles de voisinage Nuisances sonores des aéroports et plan d'exposition au bruit Assignation en justice pour nuisances sonores Tapage diurne : quels sont vos droits Lettre au voisin pour tapage nocturne Réclamation auprès de la mairie pour nuisancs sonores Nuisances olfactives 6 textes de loi sur les bruits de voisinage Panneau publiciraire lumineux : est-ce un trouble du voisinage ? Solutions à la perte d’ensoleillement due à une construction voisine Horaires pour tondre Réclamation auprès d'un voisin pour nuisances visuelles Demande à un voisin de cesser ses nuisances sonores Un arbre voisin prive votre logement de lumière : que faire ? Voisinage : nuisances olfactives Plainte pour tapage nocturne Voisin bruyant None Réclamation auprès du syndic pour tapage nocturne Des attroupements troublent le hall de votre immeuble : que faire ? Que faire contre des voisins bruyants Passer le motoculteur Voisinage : nuisances sonores Pompes à chaleur et clim dans la visée des troubles de voisinage Nuisances éoliennes Locataires bruyants : le syndic peut-il se retourner contre vous ?