Voisinage et écoulement de l’eau de pluie : règles à respecter

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Selon l’article 681 du Code civil, le propriétaire d’une construction, quel que soit son type (garage, maison, hangar, etc.), doit se débrouiller pour que la pluie que s’écoule sur son toit s’écoule en priorité sur son propre terrain ou sur la voie publique (route par exemple).

Pour une construction se situant au beau milieu d’un terrain, il n’y a en général pas de difficulté particulière puisque l’eau de pluie s’écoulera sur le sol du terrain. Cela dit, certains cas de figure sont plus problématiques.

Construction en limite de propriété et servitude d’égout des toits

Dans le cas où votre maison a été construite très proche de la limite de votre propriété, la loi impose alors une servitude d’égout des toits, également appelée servitude de surplomb :

  • Vous devrez alors installer des gouttières pour canaliser l’eau sur votre propriété.
  • Ces gouttières ne doivent pas dépasser sur la propriété de votre voisin : sinon il pourrait demander son déplacement voire une modification de votre toiture.
  • Une fois que l’eau est tombée sur votre terrain, elle peut s’écouler jusqu’à un terrain voisin sans que son propriétaire puisse dire quoi que ce soit.

 

Si les limites de propriété sont vagues

Si ni vous, ni votre voisin ne savez exactement où se finit la propriété de l’un et où commence celle de l’autre :

  • la partie au-dessus de laquelle se trouve la gouttière est considérée comme appartenant au propriétaire du logement concerné ;
  • ainsi, si l’eau de pluie tombe sur cette portion de terrain, votre voisin ne peut rien dire.
Lire l'article Ooreka
Voisinage

Voisinage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles : principe et règles de mitoyenneté
  • Des conseils sur les recours et litiges de voisinage
Télécharger mon guide